mardi 30 août 2016

"ils reviennent..."

Si au mois d'août, Paris n'est pas trop dérangé
par le trafic de la circulation,
la rentrée scolaire ramène les hordes de véhicules
qui retrouvent leur place
après cette pause estivale.
déjà par certains endroits endroits
les places de stationnement sont recherchées,
disputées, voire prises d'assaut
la vie Parisienne reprend
jusqu'à l'été prochain...

lundi 29 août 2016

une cour à Paris...

au coin d'une rue,
l'amour s'affiche 
soulignant
le romantisme
et l'attrait
de la vie parisienne

dimanche 28 août 2016

à la recherche des space invaders..

Peut-être avez-vous remarqué
des groupes entiers
de chasseurs de ces space invaders ?
c'est pour çà que les mosaïques murales
se déplacent de mur en mur 
en n'hésitant pas à varier leur
mode de transport...

samedi 27 août 2016

on peut toujours rêver...

si on pouvait pousser des murs
pour que leur ombre
profite aux citadins
contre la vague caniculaire...
et fasse canaliser l'air
pour qu'il circule et rafraichisse un peu...

heureusement que l'été touche bientôt à sa fin...
si on considère que la rentrée scolaire
est la fin de l'été..


vendredi 29 juillet 2016

vu dans un caniveau

Quand les voitures quittent Paris
(le temps de la transhumance entre la mi juillet et la mi-août)
Paris devient vintage !
 
le mois d'août arrive,
le blog prend donc un peu de repos
pour mieux revenir plus tard
mais avant la reprise 
la visite reste ouverte à tous

à bientôt

jeudi 28 juillet 2016

Réponse au jeu du jeudi #271

Pas de question aujourd'hui, le repos estival étant proche.


Si vous pensez que la circulation en surface est plus importante que dans les couloirs du métro, c'est un à-priori qu'il vous faudra réfuter vu que les particules fines sont davantage présentes en sous sol que sur le trottoir ou sur la chaussée. la seule période où la pollution souterraine est inférieure à la pollution de surface est en pleine nuit, quand les rames de métro sont à l’arrêt et ne "ventilent" plus l'air en soulevant ces particules fines principalement crées par le freinage et le frottement des roues sur les rails...  

La pollution n'est pas toujours où on le pense.

mercredi 27 juillet 2016